37 années de grâces


On y est ! On l'a fait ! Ou plus justement Tu l'as fait ! Parce que c'est surtout Ton boulot. Parce que si ça n'avait tenu qu'à moi, je serai partie depuis longtemps.

Mon sourire

Aujourd'hui c'est un acte de résistance. Merci pour ce cadeau merveilleux. Je crois que j'étais prédestinée à la joie. Tant de choses qui auraient pu m'enlever l'envie de vivre. Mais c'était sans compter la puissante muraille que Tu es pour moi ! Impossible de tomber à droite ou à gauche : Tu me soutiens par Ta parole puissante.


Et quand bien même je désirai m'éloigner, j'entendais Ta douce voix m'appeler, parler à mon cœur pour me consoler, me chérir, me fortifier. Jamais je ne pourrais dire que Tu m'as abandonnée.


Certes il y a eu Tes silences si énervant, si frustrant, mais là encore, lorsque je Te recherchais, je finissais toujours par Te trouver. Une personne aimait dire que j'avais un sourire de lionne… Bon je ne sais pas trop pourquoi mais elle avait raison hein !

La lionne qui s'ignore


Purée c'est vrai que j'en ai du caractère. Je sais ce que je veux et je sais ce que je ne veux pas. Mais en toute vérité, si depuis je n'ai pas sombré, c'est vraiment grâce à Toi. Combien grande a été Ta fidélité jusqu'à présent et je crois que ce n'est pas terminé.


Tu as tant fait !


C'est en contemplant tout ce chemin parcouru que je réalise que oui, malgré tout, j'ai été forte. Je me suis battue comme une lionne contre la dépression, le mépris et toutes ces choses qui auraient pu me mettre à terre.


Mais je me suis surtout battue avec Tes forces et c'est Ta Parole qui m'a relevée quand tout allait mal.

Mes trésors

Ils sont nombreux et je Te bénis pour leur vie. Il y a ma Grace, Manu, Roro et Jimou ! Vous quatre, je vous love ! Vous êtes pour toujours dans mon cœur et à jamais une source de joie pour moi.


Grâce à vous je suis une meilleure sœur, une meilleure femme. Merci pour vos conseils avisés et votre présence tout simplement.


Et malgré notre histoire, Seigneur, je veux te bénir pour mes deux parents ! Vous deux Célestin et Viviane, je n'aurais pas pu rêver mieux comme parents et je bénis Dieu pour la marque indélébile que vous laissez sur ma vie, au-delà de mon prénom !

Et puis il y a mes adoptées et vous vous connaissez non Tricya et Princesse.


Et que dire de mes trois derniers : Pierre, Nériyah et Haddon !

La route qui reste à parcourir


À toi qui me lis tu dois te dire bon beh franchement, elle a l'air d'avoir une belle vie… Son histoire n'a rien à voir avec la mienne. C'est possible, parce que sur cette terre, malheureusement, on pourra toujours trouver quelqu'un qui a plus souffert que soi.


J'ai beaucoup songé à ce que je pourrais écrire pour ce jour si particulier : j'aurais pu te raconter le divorce de mes parents, les nombreuses humiliations, les moments de ténèbres et de doute et tant d'autres choses. Mais en vérité tu n'as pas besoin de tout ça pour croire que le meilleur est à venir.



La joie et la paix ne sont pas dans les nombreuses galères que j'ai vécues ! La joie et la paix sont en Celui qui a déchargé mon cœur qui encore aujourd'hui me restaure et me transforme. Alors oui, je ne pouvais que célébrer Ses victoires. Et il y en a tant encore à venir car c'est une promesse sûre :


"Je verrai la bonté de l'éternel sur la terre des vivants !" Psaumes 27.3


Bien à toi,


Celvie, femme adulte de 37 ans

©2019 by Les glorieuses choses. Proudly created with Wix.com