Déconfinement en douceur



Ça y est ! Plus que quelques jours et nous serons en phase de déconfinement. On va retrouver nos collègues et nos proches ; les frères et sœurs, pas encore, mais je suis certaine que la plupart d’entre vous sera contente de retrouver cette « liberté » après laquelle on a tant soupiré.


T’es-tu demandée comment cela allait se passer ? Bon moi pour ma part, je ne suis pas trop de ce style, mais je me suis dit que ce serait bien de partager ensemble quelques petites astuces pour être au top pour le déconfinement. Bon ne stresse pas ce sont surtout des astuces pour apaiser la situation et apporter fraîcheur et bonne humeur dans ces temps si perturbés.



1. Évite les il paraît que…


C’est du plus mauvais effet, crois-moi ! En plus de nourrir la peur et la méfiance des autres, ces discours n’édifient jamais ceux qui les écoutent. Je sais que ce type de discussions est autant enivrant qu’une poignée de fraises tagada, mais c’est comme les ragots plus tu les éviteras et moins tu les rechercheras. Préfère adopter un langage porteur d’espoir.


Pourquoi ne pas mettre l’accent sur des News comme celle de ce vétéran de l’armée britannique qui a levé des millions de livre sterling pour les hôpitaux. Il y a tant de sujets de discussion plutôt que tout ce qui n’est pas vérifié et qui est encore moins vérifiable.



2. Fuis les polémiques


De même évite de polémiquer. Je sais combien les gens peuvent être à l’occasion hargneux voire insultants. Ce qui peut très vite devenir dérangeant dans ces moments est quand l’une ou plusieurs personnes refusent d’entendre le point de vue des autres et transforment la discussion en affrontement. Là généralement, on a beau faire ce qu’on veut, l’ambiance est plombée pour un bon moment.


Toutefois, conduis-toi toujours avec sagesse et la sagesse impose parfois de répondre dans certaines circonstances. C’est d’ailleurs un don que Jésus manifestait régulièrement. Les réponses qu’il donnait aux pharisiens notamment désamorçaient les conflits et les discussions vaines.



3. Use et abuse de ton sourire


Rien de mieux qu’un sourire pour briser la glace. Oui, je te l’accorde, il y a certaines glaces qui sont plus dures à briser que d’autres. Mais ce n’est pas une raison pour t’avouer vaincue par avance. J’ai fait le choix d’être le plus souvent souriante et très souvent à ma grande surprise, c’est la qualité qui revient le plus souvent lorsque mes collègues parlent de moi.


Et puis, sache-le avec tout ce qui se dit, se lit et se tait, les gens sont plus que stressés. Voir un sourire rayonnant et sincère dès le matin va les apaiser. Sans compter que, avec le masque obligatoire, le sourire sera ton arme de prédilection pour embellir ton regard. Alors ne t’en prive pas !



4. Le don sucré


Ah qui est contre une douceur pour fêter le déconfinement ! Pas moi, même si pour le coup, du sucre, je n’en ai pas manqué pendant le confinement -Et c’est bien là le problème 😩 Mais l’avantage d’un partage est qu’il nous permet de partager un moment convivial durant lequel on rigole, se remémore les bons moments ; il n’y a que les Nérons ou les personnes stupides pour dynamiter de tels moments. Tu en as dans ton équipe ? Au moment où il ou elle fait mine de vouloir tout saboter, pourquoi ne pas lui proposer une part en plus histoire d’occuper sa bouche. Si ça ne marche pas, au moins tu auras essayé.



5. S’intéresser vraiment à tes collègues


Même s’il est vrai que la distanciation sociale qui s’impose, n’invite pas aux confidences ce n’est pas une raison pour ne pas s’intéresser vraiment au devenir de ses collègues. Fais de tes retrouvailles avec eux l’occasion de leur demander comment ils vont et si le confinement s’est bien passé pour eux ; si bien sûr tu n’étais pas en contact avec eux. Ça ne mange pas de pain et ça fait toujours du bien, surtout si les collègues en question ont été confinés seuls ou loin de leur famille.



6. On est pacifique à Ok Corral


Tu ne connais peut-être pas l'histoire, popularisée par le film Règlements de comptes à Ok Corral et qui a donné l'expression du même nom. En gros une rivalité entre deux hommes a entraîné la fusillade la plus connue de la conquête de l'Ouest. Tu comprendras qu'au retour du confinement, c'est du plus mauvais effet.


Ce qui est bien avec la distanciation sociale c'est qu'avec les quasi deux mètres qu'on peut facilement mettre entre soi et le ou les collègues en question, il est beaucoup plus simple de faire comme si on n'avait pas entendu ou pas vu.


Encore une fois, fies-toi en Dieu. Il est parfois des situations où il est bon de parler. Et si c'est gâté comme disent les Ivoiriens eh bien c'est gâté !



7. Des paroles de grâce


À la fin de chaque épître, il y a toujours quelques versets voire chapitres consacrés à la vie quotidienne et comment un chrétien doit se conduire. Dans Colossiens 4 au verset 6, la Parole de Dieu nous exhorte à toujours faire grâce par nos paroles et de les assaisonner de sel afin que nous répondions comme il faut à chacun. Je crois qu'on peut aller plus loin et qu'on peut étendre cela à notre manière de parler à nos collaborateurs les moins expérimentés où nos subalternes.


Pour certains le confinement a été une aubaine ; d'autant plus lorsqu'on souffrait d'isolement professionnel ou de bien pire. Reprendre le travail pour ces personnes sera une source de stress, pas la peine d'ajouter à cela notre mauvaise humeur ou notre manque d'amabilité. En toute situation, sache toujours comment parler.



8. Sois souple


Les dernières semaines auront eu le désavantage de chambouler pas mal l'organisation de nombreux services. En tout sagesse et dans le respect de tes autres engagements sois conciliante dans la réorganisation des tâches.


Évidemment, il est plus simple d'être conciliante lorsque notre équipe est solidaire. Toutefois, même dans l'adversité cela reste, je le pense, une bonne chose à faire. Toutefois, il est nécessaire de toujours avoir à l'esprit que ton travail ne doit pas primer sur ta famille, ton service et ton bien-être. Quand bien même tu devrais laisser ton responsable dans une situation délicate, n'oublie pas que c'est à lui de savoir manager son équipe et pas à toi de toujours pallier les défauts de service de tes collègues.



9. Fais justice


Cela peut se décliner de diverses manières. Ce peut-être dans ton service ou dans la boîte dans laquelle tu travailles. Ensuite à l'extérieur, il y a tant de choses à faire pourquoi ne pas donner un coup de main. Quoi qu'il arrive ne sois pas de ceux qui se taisent face à l'injustice.



10. Sois relax


Le calme et la confiance sont des atouts de taille pour aborder sereinement le déconfinement. Ne sois pas de ceux qui psychotent parce qu'un Asiatique s'est assis à côté d'eux ou qui descendent du train au moindre éternuement.


Mais comme tu l'auras deviné pour les manifester, encore faut-il que tu sois remplie de la paix de Dieu. Du coup le premier et le plus important des conseils pour ce déconfinement, c'est fait confiance à Dieu. C'est vrai ce n'est pas une période facile et tu verras parfois des comportements qui te laisseront perplexe, mais le plus important est que tu restes attachée à Christ : le reste n'a pas d'importance.


Voilà donc ma liste de conseils pour être une source de bénédiction lors de ce déconfinement. En as-tu à partager ? N'hésite pas à les mettre en commentaire.


Je prie que par toi de nombreuses personnes goûtent la grâce et l'amour de Dieu.


Sois bénie.


Amicalement tienne,


Celvie

©2019 by Les glorieuses choses. Proudly created with Wix.com