Et si je lâchais prise !?

“Il faut qu’il croisse et que je diminue” Jean 3.30



La semaine dernière a été riche en émotions. Je me suis sentie passer un cap ! Je vois les premiers fruits des résolutions que j’ai prises… J’aime celle que je suis devenue. Toutefois, jeudi une ombre s’est installée dans ce joli tableau.


Ce que j’aime avec les projets est l’excitation que l’on ressent quand on les prépare. C’est un vrai plaisir de faire des plans, des recherches, un rétroplanning.... Mais parfois, le rêve se transforme en cauchemar et on se sent submergé.e par la montagne de travail ou les besoins matériels et financiers que nécessite le projet.


Pour ma part, c’est ce qui m’est arrivée jeudi soir. Je venais de terminer Il n’est jamais trop tard et je me suis dit que quelque chose n’allait pas dans ma vie. Mais pourquoi au juste je ne vois pas moi aussi des prodiges comme Georges Müller ?


La réponse est toute simple : il faut que je diminue ! Souvent on est tenté par les solutions qui se trouvent à notre portée. Mais que se passerait-il si nous décidions de compter sur la grâce de Dieu ?


Dieu s’intéresse à tous les plans de nos vies. Le Saint-Esprit veut changer tous les aspects de notre vie. Il n’a pas vocation à être témoin de nos échecs et de nos réussites. Non ! Il est notre plus fidèle compagnon, la ressource sur laquelle nous pouvons compter en tout temps et pour toute oeuvre.


Alors finalement, voici mon mot d’ordre pour cette semaine : Diminue ! Diminue dans tout ce que tu faisais par tes propres forces et laisse Dieu accomplir son plan dans ta vie !


Bon lundi productif et joyeux à toi ! Bonne semaine.


Amicalement tienne,


Celvie

0 vue

©2019 by Les glorieuses choses. Proudly created with Wix.com